Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 décembre 2011

Concours La tarte de la reine

Lucie est une enquêteuse très maligne et ce premier volet met en scène une patisserie délicieuse (oui, je parle souvent de nourriture dans mes textes...).

Pour gagner le premier volet des Carnets d'enquêtes de Lucie, laissez en commentaire votre enquêteur préféré (littérature, TV, ciné...) et votre pâtisserie favorite.

Date limite le 31 décembre à 23h59.

Tirage au sort début 2012.

gateau_anniversaire couleur.jpg


16 décembre 2011

Appels aux illustrateurs - les résultats

Il y a quelques mois, j'ai fait passer un appel à illustrateurs pour le roman L'héritage de Pagus et le roman illustré La vie rêvée de Faustine. Je suis maintenant en mesure de vous communiquer les résultats.

L'héritage de Pagus sera illustré par Michaël Schauss (oui, celui-là même qui a travaillé sur Le trésor de Gaëllam). Voici sa proposition :

essai 5.jpg

La vie rêvée de Faustine sera illustré par Marianne Alexandre. Voici sa proposition :

S.jpg

Et encore un grand merci aux 36 illustrateurs qui ont planché sur l'un ou l'autre des récits. J'y ai trouvé des illustrations géniales (très dur de trancher...).

Pour rappel, ces deux ouvrages seront publiés en 2012 chez Alpha Book Editions.


Lucie démarre bien

La tarte de la reine, premier volet des Carnets d'enquêtes de Lucie fait un démarrage encourageant dans l'Ibookstore. Ce matin, il est classé 5ème meilleure vente des e-books jeunesse.

Vous ne me croyez pas ? La preuve !

 

Capture d’écran 2011-12-16 à 10.00.46.png

Edit : Et même 3ème place à 15h21 (oui, je sais, il faut que j'arrête de regarder...).

12 décembre 2011

Nouvelles rubriques

Deux petites rubriques viennent de faire leur apparition en haut de la colonne de droite :

- Pour commander, pour ceux qui souhaitent savoir coment se procurer l'un des romans publiés.

- On en parle ici..., où je glisserai les liens (déjà 1 !) vers ceux qui ont la gentillesse de parler d'un de mes ouvrages.

29 novembre 2011

Lucie entre en scène (sur l'itunes)

Le voilà mon premier e-book, La tarte de la reine. Il est depuis ce matin sur l'Itunes Store. Tous les chanceux possesseurs d'Ipad, Iphone ou toute autre tablette numérique pourront découvrir la première enquête de Lucie.

On y trouve un roman, très joliment illustré par Cécile Coiteux, un carnet d'enquête interactif et personnalisable, une séquence vidéo, des éléments sonores, un dictionnaire de l'apprenti enquêteur, et même une recette de gâteau. Bref, c'est un e-book "enrichi".

En voici quelques images :

IMG_0004.PNG

IMG_0018.PNG

23 novembre 2011

Gabriel Allan Preston - Bande annonce

14 novembre 2011

Gabriel, la suite...

Le premier volet des aventures de Gabriel Allan Preston prend forme avec le roman Le trésor de Gaëllam. Voici sa couverture provisoire :

Gaëllam.jpg

Il sortira d'ici 4 ou 5 mois, mais déjà sa suite arrive à grands pas. Les enfants d'Alös sortira en 2013, toujours chez Belcastel. Et c'est à nouveau Michael Schauss qui l'illustrera.

05 novembre 2011

Augusto et Miro chez Zabouille

Le mystère des oeufs

Aujourd’hui, c’est la fête de la gaufre dans la petite ville de Globulon. Sauf que Monsieur Gustave, le cuisinier, s’est fait voler tous ses œufs.

Heureusement, les enquêteurs Augusto et Miro sont là. Bon d’accord, Miro n’y voit pas grand chose malgré ses grosses lunettes et Augusto est un peu maladroit. Mais ils vont finir par résoudre le mystère, ou presque.


Ce texte sortira dans quelques mois en e-book chez Zabouille Editions. Je les remercie de m'accorder encore une fois leur confiance.

 Capture d’écran 2011-11-05 à 16.15.05.png

01 novembre 2011

Petit bout de projet

- Tire la chevillette et la bobinette cherra.

- Quoi ? chuchota la jeune fille, pour elle-même.

Charlotte, qui ne savait pas ce qu’était une chevillette ni même une bobinette, manipula ce qui dépassait de la porte. Et celle-ci finit pas s’ouvrir.

La pièce principale était minuscule. A sa gauche, il y avait une vieille cuisinière à bois et une petite table recouverte d’une nappe à carreaux. A sa droite, une cheminée et un grand lit. Et dans le grand lit, une vieille dame, avec un bonnet de nuit, et une petite fille.

- Viens te joindre à nous, la pria la vieille avec une voix des plus étranges.

 

C'est un petit morceau du projet mené avec Cécile Coiteux (la maman de Lucie). Voici un méchant ogre.

Ogre_s.jpg

29 octobre 2011

Contribution au site "Les agents littéraires"

J'ai découvert il y a quelques temps le site http://www.les-agents-litteraires.fr/. Le principe est de faire connaître des éditeurs indépendants et des auteurs auto-édités. Tout le monde peut y participer. Le deal est le suivant : vous recevez un livre (en fonction des genres que vous aimez) et en échange, vous devez en faire une critique. Cette critique doit ensuite être postée sur votre blog et sur le site "Les agents littéraires".

J'ai donc reçu jeudi trois petits livres des Editions Mardesco.

C'est l'histoire d'un bébé gourmet

C'est l'histoire d'une petite fille qui écoute ce que disent les grandes personnes

C'est l'histoire d'un petit garçon qui veut vaincre sa peur

Mardesco.jpg

Les trois livres sont écrits par Marie Personnic et illustrés par Cécile Landowski. Ils sont publiés aux Editions Mardesco, coûtent chacun 4,85 euros et comptent 20 à 24 pages.

Voici les résumés de l'éditeur sur chaque livre.

C'est l'histoire d'un bébé gourmet (à partir d'1 an)

Ce bébé adore le chocolat, les gâteaux et les bonbons. Une histoire touchante et drôle sur un bébé coquin et malicieux.

C'est l'histoire d'une petite fille qui écoute ce que disent les grandes personnes (à partir de 3 ans)

Cette petite fille aime bien rester avec les grandes personnes qui discutent entre elles. Personne ne voit qu'elle est là. Elle écoute avec attention mais elle a bien du mal à comprendre tout ce charabia.
 
 
Ce petit garçon en a assez d'avoir peur de Jim le Terrible, un personnage effrayant qu'il a vu un jour à la télévision. C'est décidé, Jim le Terrible ne lui gâchera plus la vie !
 
 
Tout d'abord, lorsqu'on découvre le livre, on aime tout de suite les couleurs, le format. Les personnages en ombre chinoise sont sympathiques, les couleurs des couvertures sont bien choisies, ainsi que la police des titres.
Les illustrations sont très originales et parfaitement en accord avec le public visé et l'histoire racontée.
Les thèmes traités sont bien choisis et là aussi, en adéquation avec les préoccupations des enfants.
 
En revanche, la qualité des textes est peut-être inégale (du point de vue d'un adulte, évidemment). L'histoire du bébé gourmet se révèle très courte, très simple et malgré tout, pas si facile à comprendre que ça. L'auteur a choisi d'utiliser des mots "bébé", écrits comme les bébés les prononcent (GA-TO pour gâteau et LA pour chocolat), cela rend finalement la compréhension du livre peu aisée pour un petit.
Les deux autres sont plus clairs et plus aboutis. L'histoire du garçon qui voulait vaincre sa peur est bien pensée et efficace. Le thème colle complètement aux peurs que peuvent ressentir les petits après avoir vu des images un peu effrayantes à la télévision.
Concernant le vocabulaire utilisé, globalement, cela correspond à l'âge du lectorat visé.
 
Pour résumer, ces livres sont sympathiques, donnent envie de les feuilleter. Les histoires sont adaptées aux petits.
 
 
"Dans la rue, le petit garçon regarde derrière lui pour être sûr que Jim le Terrible ne le suit pas. Il regarde aussi loin devant lui pour être sûr qu'il ne va pas le croiser."
 
Note pour l'ensemble de la série : 3/5.

27 octobre 2011

Le cirque des truands

Le roman Le cirque des truands, écrit cet été sous le soleil de la côte nantaise. a trouvé un éditeur. Il paraîtra l'an prochain aux Editions Mille PlumesC'est un roman d'aventure qui se situe dans un cirque (pas celui avec les jongleurs et les clowns, mais un cirque naturel, en montagne).


En voici un résumé :

 

Comme chaque année, les trois cousins, Alexis, Antoine et Tom viennent en vacances au cirque de Nivelle, dans le gîte de leurs grands-parents. Lors d’une promenade, ils trouvent un sac. Un sac qui n’a rien à faire là. Malgré eux, ils vont se retrouver au cœur d’une affaire des plus dangereuses.

 

En illustration, le Cirque de Gavarnie (image extraite de wikipedia.org), qui m'a servi lors de l'écriture du roman.

800px-Cirque_de_Gavarnie_-_Overview.jpg


11 octobre 2011

Elle est belle ma bannière !

Merci beaucoup à Amandine pour avoir composé cette bannière, à partir des héros de mes récits (à venir pour la plupart).

A gauche, c'est Lucie, bouille d'enquêteuse (à paraître dans quelques semaines chez Zabouille) dessinée par Cécile Coiteux.

La petite ombre, c'est Hector, dessinée par Amandine. Bientôt chez Alpha Book.

Le garçon au bâton, c'est Gabriel Allan Preston, le héros du Trésor de Gaëllam, à paraître chez Belcastel et illustré par Michael Schauss.

Derrière lui, dissimulé, c'est un méchant... dont je ne peux révéler l'identité. Il a pris vie sous les pinceaux de Patrick Chenot dans L'enquête de Lulu, paru chez Averbode en mai dernier.

Le petit bonhomme qui marche, en queue de pie, c'est Raymond Golpo. Il a été dessiné par Mélanie Robic et sera le héros de Raymond Golpo et les couleurs du temps, bientôt chez Zabouille.

Banniere_Olivier1000x250.jpg

Et un peu plus encore, dans le menu "Album photos", juste à droite !

10 octobre 2011

Barnabé a un petit pois dans la tête

Voici l'un de projets sur lequel je travaille actuellement avec Cocotte en papier.

couv_le_petit_pois.jpg

08 octobre 2011

Voila la nouvelle !

 

 

Cliquez sur l'image pour en savoir plus :

EdAm_HectorEtMoi.jpg

04 octobre 2011

Nouveau projet

Voici un nouveau projet en collaboration avec Amandine Gardie (qui a déjà brillamment illustré Hector et moi).

Il part de ce pas à la recherche d'un éditeur.

Il s'appelle Moi, Cabot, ma vie, mon destin.

 

En voici quelques images et un bref résumé.

EdAm_Cabot.jpg

Avant, quand on me demandait quelle avait été la plus belle période de ma vie, je répondais sans hésiter : celle où j’ai connu Arthur.

Aujourd’hui, ce n’est plus pareil.